travaux-locataire

“On dit généralement que ce sont les jeunes qui constituent majoritairement la catégorie des locataires en France.” 

En réalité, beaucoup de personnes se dirigent vers une location pour plusieurs raisons. Il peut s’agir d’une question de revenu pour certains. Pour d’autres, la location est uniquement une solution temporaire pour finir des études ou pour déménager dans une autre région ou un autre pays. Quelle que soit la raison, si vous êtes locataire, il vous faudra connaître certains détails importants, surtout lorsqu’il s’agit de réaliser d’éventuels travaux dans le logement que vous occupez. 

Selon la loi, un locataire est libre d’utiliser son logement comme il l’entend, pendant toute la durée de la location. 

Ainsi, il vous sera tout à fait possible de faire des travaux d’aménagement ou de décoration dans votre intérieur, mais il vous faudra quand même demander l’autorisation pour des travaux nécessitant des modifications lourdes. Quoi exactement ? Examinons cela ensemble. 

Qu’en est-il réellement des petits travaux d’aménagement ? 

Vous êtes prêts pour entamer quelques travaux d’aménagement dans votre location ? 

Vous vous êtes même renseignés en ligne (par exemple sur le site Bricoler), pour réaliser un peu de bricolage, mais vous avez quand même un doute. Vous n’êtes pas certain d’avoir le droit de réaliser ces changements sans la permission du propriétaire. Sachez que la réponse est oui ! Il est possible d’effectuer des petits travaux d’aménagement dans votre logement du moment que cela n’entraîne pas d’importantes modifications, car dans ce cas-là, il faudra alors demander une autorisation. 

Par ailleurs, les travaux d’aménagement que vous pourrez faire sont : 

  • Des petits aménagements ou encore l’ajout d’équipements (qui peuvent facilement être démontés) ; 
  • De la décoration comme repeindre les murs ; 
  • Enlever le papier peint ;
  • Remplacer la moquette ; 
  • Poser des étagères ; 
  • Fixer des meubles ou des tableaux. 

En ce qui concerne les trous dans les murs, il faut toutefois les reboucher au moment de partir. 

Peut-on repeindre les murs de la couleur de son choix ? 

travaux-locataire-peinture

La loi indique qu’un locataire a le droit de repeindre les murs de la couleur de son choix et de les laisser tels quels lorsqu’il rend les clés de son logement au propriétaire. 

Néanmoins, les couleurs choisies ne devront pas affecter l’habitabilité et l’usage normal du lieu. De ce fait, si vous êtes fan de couleurs excentriques et qu’elles pourraient empêcher le bailleur de louer le logement après (même s’il s’agit d’une location meublée à Paris), vous devrez bien entendu repeindre les murs de la couleur d’origine au moment de votre départ. 

Et les gros travaux alors ? 

Dans ce cas précis, il faudra impérativement demander l’autorisation du propriétaire avant d’effectuer de gros travaux dans le logement. 

En effet, les gros travaux qui consistent à transformer le logement, en modifiant la structure ou la configuration, comme cela pourrait être le cas avec une rénovation, nécessitent l’accord du propriétaire. Par exemple, si vous devez abattre une cloison ou encore refaire la salle de bain, le propriétaire devra vous donner son autorisation sous forme écrite. 

Sans cela, le propriétaire pourra vous demander de remettre le logement en état à vos frais au moment de quitter les lieux. 

De même, celui-ci pourra décider de garder les nouvelles transformations en les considérant comme une plus-value locative. Cependant, vous ne pourrez pas réclamer une indemnisation des frais engagés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.