Défiscalisation

Pour éviter de payer moins de taxes et d’impôts, il existe toute une panoplie de stratégies de défiscalisations. L’optimisation fiscale peut se faire via de nombreux classements. L’essentiel à retenir.

La défiscalisation via l’Assurance Vie et PEA

Cette solution vise initialement l’exonération des revenus du patrimoine. D’ailleurs, il est aujourd’hui réputé que l’assurance-vie et le Plan d’Epargne en Actions (PEA) demeurent les niches fiscales les plus plébiscitées par les épargnants.

En plus d’être accessible pour tous, l’épargne de ces deux niches fiscales reste également disponible et ne présente aucun effet « tunnel ». Vous pourrez dans ce sens faire sortir votre capital sans contraintes.

Si vous voulez opter pour la défiscalisation via l’assurance-vie, vous pourrez choisir entre différents supports ou bien les combiner. On peut citer par exemple : les fonds euros, les fonds en actions ou encore l’immobilier.

Comme principaux atouts, l’assurance-vie ne taxe aucun impôt sur le revenu sur les gains réalisés. Notez juste que l’impôt sur le revenu est exonéré au moment où vous sortez du contrat qui dure généralement 8 ans.

En outre, avec la défiscalisation, vous pourrez également profiter de certains avantages successoraux. En effet, vous pouvez élire librement vos bénéficiaires et leur léguer jusqu’à 152500 euros sans devoir régler les frais de succession. Quant au PEA, notez qu’il peut aussi être vendu et acheté au sein de l’enveloppe PEA.

Défiscalisation

Le PER ou Plan d’Epargne Retraite pour la diminution des revenus imposables

Avec ce produit d’épargne, vous pourrez payer moins d’impôts durant votre phase de vie active. En effet, si vous versez une certaine somme sur le PER, elle devient déductible de vos revenus imposables. Ce qui vous permettra de profiter d’un complément de revenu lors de votre retraite.

Sinon, vous n’êtes pas contraint de bloquer le FER jusqu’à votre retraite. Si vous projetez d’acheter une résidence principale, vous pouvez débloquer votre PER. D’ailleurs, si vous voulez obtenir de plus amples informations sur ce sujet, vous pouvez lire un article sur les différentes solutions pour défiscaliser.

Se défiscaliser avec le PEE ou Plan d’Epargne d’Entreprise

Il s’agit d’un système d’épargne salarial qui concerne n’importe quelle entreprise. En principe, si vous travaillez au sein d’une entreprise qui  souscrit à un PEE, vous et l’exhaustivité de vos collègues peuvent en profiter.

De plus, avec un PEE, vous pouvez élire le support au sein duquel vous voulez investir. En effet, le choix est vaste. On distingue par exemple les fonds monétaires, les obligataires, les actions, les actions de votre entreprise ou encore les fonds diversifiés.

Dans ce sens, sachez que vous pouvez alimenter votre PEE de vos versements volontaires, de l’intéressement et de la participation mais aussi d’autres versements provenant d’un abondement par exemple et des revenus tirés du placement.

En termes de fiscalité, sachez que les revenus des placements effectués au sein d’un PEE sont exonérés d’impôt sur le revenu. Une règle qui ne s’applique pourtant pas  aux prélèvements sociaux. Sinon, ce que vous versez en PEE sont bloqués pendant 5 ans.

Le LMNP pour esquiver l’impôt sur les revenus locatifs

Le but du LMNP ou Régime de la Location Meublée Non Professionnelle est d’échapper à l’impôt sur les revenus locatifs. Le principe est alors simple : il faut juste louer n’importe quel bien mobilier meublé, d’un studio à un château en passant par des T2 des grandes villes.

Si vous optez pour le LMNP, vous pourrez procéder à l’amortissement comptable du prix de votre bien. De ce fait, vous pourrez réduire votre assiette taxable à 0.  Ce qui équivaut à une imposition de 0 euro.

Et face à un taux de plus de 50% d’impôt sur le revenu locatif, le LMNP couve une possibilité de faire des économies exceptionnelle.

Défiscalisation

Le Pinel et le Denormandie pour réduire les impôts sur le revenu

Ce sont deux dispositifs d’investissement immobilier qui sont aujourd’hui très appréciés pour la réduction d’impôt sur le revenu. Si vous voulez investir dans l’immobilier neuf, vous adhérez au Pinel. Notez juste qu’investir dans du neuf aujourd’hui reviendra à le revendre au prix de l’ancien.

D’où la nécessité de maitriser les prix du marché et du potentiel d’appréciation du secteur ciblé avant d’investir. Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel aux compétences d’un conseiller en gestion de patrimoine.

Outre les programmes immobiliers de renom, il pourra aussi vous aider à voir les enchères immobilières. Des occasions pour dénicher les meilleures options pour vous défiscaliser tout en investissant dans l’immobilier neuf.

Quant au Denormandie, sachez qu’il est plutôt réservé à la défiscalisation sur l’immobilier ancien. Bien qu’il soit moins fameux que le Pinel, il n’en est pas moins efficace pour réduire les impôts sur le revenu.

Et comme pour le Pinel, il est vivement recommandé de rester très sélectif pour éviter les programmes trop surélevés pour éviter de tomber sous les carcans d’un risque de moins-value supérieure à l’économie d’impôts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.