Avec la bourse, l’immobilier est l’un des piliers pour investir son argent et faire fructifier ce dernier sur le long terme. Toutefois, lorsque l’on parle d’immobilier, on pense d’emblée à la pierre. L’achat d’un bien physique n’est, bien entendu, pas la seule façon d’investir dans l’immobilier. On peut également investir dans ce que l’on appelle « la pierre-papier ».

La pierre-papier permet d’investir dans la pierre indirectement. Cela peut se matérialiser par divers types d’investissements. Nous pouvons placer une partie de notre capital dans l’investissement de produits financiers de type SCPI, SIIC ou encore REIT.

L’investissement dans la pierre-papier peut également être envisageable en bourse via les actions immobilières, ou, mieux encore, dans les ETF qui sont dédiés au secteur de l’immobilier.

Trader les valeurs immobilières

Trader les valeurs immobilières

L’une des actions cotées au CAC40 la plus connue dans le secteur de l’immobilier est Unibail-Rodamco-Westfield. Vous pouvez, si vous le désirez, trader cette action avec des contrats à terme. Ainsi, vous êtes en mesure de démultiplier encore plus vos gains tout en diminuant vos frais par ce biais.

Saxo Banque propose ce genre de contrats à terme. Ce ne sont, en effet, pas moins de 200 contrats à terme qui vous seront accessibles sur 23 places boursières dans le monde entier. Tout cela sur une seule et même plateforme de trading.

Vous pourrez, d’ailleurs, trader dans les secteurs aussi différents que l’énergie, les métaux, les devises, mais aussi l’agriculture et les matières premières…et bien plus encore.

Voici, pour aller plus loin, quelques exemples d’ETF qui sont spécialisés dans le secteur de l’immobilier : Vanguard Real Estate Index Fund, iShares U.S Real Estate, iShares Mortgage Real Estate ETF, JPMorgan Betabuilders MSCI US REIT.

Mise en garde

Trader les valeurs immobilières

Aujourd’hui, il suffit d’une simple connexion internet et d’une brève inscription à une plateforme de trading pour être en mesure de trader des secteurs aussi impressionnants et importants que le secteur de l’immobilier ou le secteur des changes.

Autrement dit, n’importe qui, quel que soit son niveau d’expertise, peut s’improviser trader… pour le meilleur et pour le pire. Car oui, cela n’est pas sans risque et gare à celui qui se prendra pour un expert alors qu’il n’a que des bribes de connaissance du trading.

Parlez-lui de RSI, de MACD ou encore de bande de Bollinger et le voilà perdu. Car, effectivement, et vous l’aurez bien compris, trader ne peut se faire avec succès sans une bonne maitrise des indicateurs boursiers et, plus globalement, sans la maitrise de l’analyse graphique sur le bout des doigts.

Certains s’y sont risqués et en sont vite revenus. D’autres ont pris le temps d’étudier avant de se lancer et ils ont certainement davantage réussi à générer un rendement intéressant, que ce soit d’ailleurs dans le secteur de l’immobilier ou de tout autre secteur.

Trader n’est donc pas sans risque. Il ne faut pas s’enflammer car oui, trader peut devenir grisant lorsque l’on s’aperçoit de la quantité d’argent que l’on peut gagner d’un simple clic de souris. Le revers de la médaille, c’est que de ce même simple clic de souris, vous pouvez également voir votre compte diminuer comme peau de chagrin si vous n’y prenez garde.

Investir dans l’immobilier pour se mettre à l’abri

Investir dans l’immobilier pour se mettre à l’abri

Comme vous le voyez, il y a mille et une façon d’investir dans l’immobilier. Que ce soit par l’achat de biens physiques et tangibles ou via des titres en bourses, dans tous les cas, il nous est possible de placer une part de notre capital dans ce secteur.

L’immobilier est certainement la meilleure façon de protéger son patrimoine des crises et de l’inflation. C’est aussi une manière de se protéger contre la dévaluation de la monnaie qui est inévitable.

Pour traverser les âges tout en sauvegardant notre patrimoine, nous n’avons, à ce jour, rien trouver de mieux que l’immobilier. Celui-ci peut se transmettre de générations en générations. Il peut être loué, puis vendu. Il permet d’avoir accès à des avantages fiscaux de tout ordre.

L’investissement dans l’immobilier ne se résume pas au simple achat d’un appartement ou d’une maison que l’on loue. Il y a d’autres secteurs qui sont tout autant attractifs sinon plus. Ces derniers peuvent se matérialiser sous la forme d’investissement dans des parkings, des bureaux ou des centres commerciaux, à l’image de Klépierre, le leader européen des centres commerciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.