Alors que certains optent pour la location meublée pour maximiser le rendement de leur investissement immobilier, et que d’autres s’orientent vers l’acquisition d’un bien à l’étranger, sans rien y comprendre, d’autres encore préfèrent miser sur le marché qu’ils comprennent, celui à côté de chez eux.

La difficulté majeure est que les prix deviennent prohibitifs pour certains secteurs et que l’accès à la propriété relève presque du parcours du combattant. Or, il existe un marché de niche qui permet de faire de très belles opérations, il s’agit des ventes aux enchères au Tribunal suite à une saisie.

Comment se déclenche la saisie ?

La saisie du bien immobilier est consécutive à un impayé de crédit, des impayés de charges de copropriété, ou à un recouvrement forcé opéré suite à un jugement par exemple. Les étapes sont généralement très longues avant d’aboutir à la saisie et mise en vente au Tribunal.

L’huissier a un rôle important dans l’ensemble du processus puisqu’il doit communiquer les différents documents importants avec des convocations au Tribunal, etc. En amont de la mise en vente, le Tribunal cherche à ce que le débiteur puisse trouver une solution rapide et qu’il lui soit évité cette vente forcée qui n’est agréable pour personne. Si aucune solution n’est trouvée, le bien finit par être proposé à une séance de vente aux enchères.

L’article 2190 du Code Civil finit par être appliqué et les fonds issus de la vente permettent de payer complètement ou partiellement les différents créanciers.

Comment se déroule la vente ?

Le produit proposé à la vente est promotionné sur différents sites comme Licitor par exemple et le jour J, le candidat acquéreur se présente au Tribunal et se fait représenter par son avocat. L’avocat a pour rôle de représenter l’acheteur en portant les enchères en son nom.

Si l’acheteur remporte le bien, il est important de noter que la vente se fait sans condition suspensive de crédit. Cette notion est très importante et c’est en ce sens qu’on comprend qu’il est primordial de bien préparer son acquisition en faisant son calcul correctement. N’hésitez pas à utiliser ce simulateur sur Mr Enchères pour vous permettre de calculer les frais que vous aurez à payer en plus du prix d’adjudication et des frais préalables.

Bien se renseigner avant d’acheter

Vous l’aurez compris, acheter via cette formule permet d’obtenir un prix relativement intéressant par rapport au prix du marché. D’ailleurs, on peut également bénéficier du déficit foncier dans presque la totalité des cas sachant que les biens ont plus de 2 ans et qu’il est possible de faire des travaux de rénovation. Donc inutile d’aller chercher du rendement à l’étranger dans un marché qu’on ne maîtrise pas alors qu’il est possible d’obtenir un bon rendement à côté de chez soi.

Les avantages sont donc très nombreux, cependant, il y a également plusieurs inconvénients qu’on ne peut pas connaître lorsqu’il s’agit d’une première acquisition ou qu’on n’est pas rodé à ce genre d’achat. Pour éviter de tomber dans les pièges, il est important de bien se renseigner et ceci, bien avant d’acheter.

N’hésitez pas à regarder cette vidéo qui vous permettra d’avoir un avant-goût du sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.